Et vous, quel diplôme d’occitan préparez-vous ?

Dans le cadre de son « Plan d’action lycée » pour la langue occitane, l’Office public de la langue occitane vient d’éditer un dépliant visant à promouvoir les filières d’études de l’occitan dans l’enseignement supérieur. Ce document sera diffusé auprès des lycéens des régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie et des étudiants des différents établissements d’enseignement supérieur qui proposent des formations diplômantes en lien avec la langue et la culture occitanes.

Six bonnes raisons de faire ses études en occitan

L’occitan dans le supérieur, ce sont des parcours diplômants répartis sur tout le territoire, de la L1 au Doctorat, accessibles en formation initiale, continue ou même sans le bac.

Choisir de faire ses études en occitan, c’est accéder à une palette de disciplines (culture, histoire, littérature, sociolinguistique, management de politiques publiques, didactique, tourisme…) avec une continuité des parcours garantie. 

Choisir de faire ses études en occitan, c’est se préparer à des métiers qui recrutent : la communication, l’enseignement et la formation, l’animation et l’action sociale, la traduction et la documentation, la culture, la création et le livre…

Choisir de faire ses études en occitan, c’est avoir la possibilité d’effectuer un ou plusieurs semestres à l’étranger (avec la Catalogne, les Baléares ou l’Italie par exemple) et se familiariser aux mécanismes d’intercompréhension pour être plus à l’aise pour parler d’autres langues.

Choisir de faire ses études en occitan, c’est rejoindre des réseaux dynamiques sur les campus, dans les associations ou sur les réseaux sociaux et bénéficier de liens solides avec la communauté de locuteurs.  

Choisir de faire ses études en occitan, c’est bénéficier d’un accompagnement personnalisé par des professionnels tout au long de du cursus universitaire.

Choisir de faire ses études en occitan, c’est enfin inscrire son parcours de vie au cœur d’un territoire et de son imaginaire.

C’est l’ensemble de ces messages qu’il appartient à l’OPLO et à ses partenaires de relayer auprès des jeunes générations pour susciter les vocations. 

Un document élaboré avec l’ensemble des acteurs

Ce document a été élaboré avec l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur, publics et privés, proposant des formations en lien avec la langue et la culture occitanes. A l’échelle des régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, cela représente une dizaine de sites qui forment un peu plus de 400 étudiants chaque année.

La question du recrutement dans ces filières reste un vrai enjeu pour ces établissements : la baisse des effectifs d’élèves inscrits en option occitan au lycée, consécutive notamment de la réforme du baccalauréat de 2018, commence en effet à se faire sentir sur les cohortes et certaines filières se trouvent menacées. Pourtant, jamais les besoins de professionnels occitanophones n’ont été aussi importants, aussi bien dans la fonction publique (rien que dans l’enseignement, de nombreux postes d’enseignants auraient besoin d’être pourvus chaque année pour répondre aux besoins) que dans le secteur privé (en 20 ans, le nombre d’entreprises utilisant l’occitan pour leur stratégie marketing a été multiplié par 4).

Une diffusion dès la rentrée 2022

Ce document sera diffusé dès la rentrée de 2022 auprès des lycéens et des étudiants. Cette opération de communication ne correspond qu’à une des actions déployées par les Régions pour encourager l’apprentissage et l’étude de l’occitan. Une convention est par exemple en cours d’élaboration avec l’ONISEP. Des relais sont déployés via les environnements numériques de travail (ENT) des élèves et les centres d’orientation de chaque département. La structuration des filières professionnelles est également un chantier qui s’ouvrira prochainement.

Office public de la langue occitane

22 boulevard du Maréchal Juin
31406 Toulouse cedex 9

05 31 61 80 50

contact@nullofici-occitan.eu

Défilement vers le haut