Missions

Une ambition : développer l’usage de la langue occitane

L’OPLO a pour objectif de soutenir la transmission et la socialisation de la langue occitane afin de développer le nombre de locuteurs actifs, en particulier au sein des jeunes générations.

Le périmètre d'action : la politique linguistique

Le domaine d’intervention de l’Office est celui de la politique linguistique : il s’étend ainsi aux actions visant à conforter la transmission de la langue, notamment via l’enseignement ainsi que son usage, c’est-à-dire la socialisation et la diffusion de celle-ci.

Au regard de l’articulation définie entre les Conseils régionaux, l’État et l’Office, la politique culturelle (soutien aux manifestations, à la création et la diffusion de pratiques/oeuvres artistiques, industries créatives) reste de compétence régionale ou étatique et n’entre donc pas dans le champ d’action de l’Office. Par ailleurs, le CIRDOC-Institut occitan de cultura est un établissement public de coopération culturelle créé en 2019, qui développe des actions en matière de politique culturelle sur le territoire interrégional, en complémentarité avec l’Office.

Langue et culture sont deux axes fondamentaux et complémentaires d’une politique linguistique, ce qui explique les liens très étroits développés avec les services des Régions et de l’État dans la gestion des projets et des actions.

Les compétences-clefs : structurer, développer, soutenir

L’OPLO est un outil interrégional et interacadémique d’élaboration des politiques publiques qui vise à structurer les champs de la politique linguistique interrégionale et interacadémique, développer une stratégie d’actions et soutenir les opérateurs de terrain.

Concrètement, les missions de l’OPLO consistent à :

  1. Accompagner les collectivités :
    • en mettant ses compétences à la disposition des collectivités territoriales ;
    • en proposant une offre d’accompagnement spécifiquement élaborée pour les acteurs publics (élus et techniciens) ;
    • en impulsant des synergies entre les différents acteurs du territoire occitanophone ;
    • en développant des outils de travail et de mise en commun des données à échelle interrégionale ;
    • par un dialogue avec les différents contributeurs et bénéficiaires pour trouver des effets leviers ;
  2. Élaborer un observatoire de la langue occitane :

    • en centralisant, organisant et diffusant les informations relatives à l’état de la transmission et de la pratique de la langue occitane ;
    • en élaborant des bases de données et des outils cartographiques, qui permettent d’identifier les zones d’apprentissage et leurs modalités ;
    • en renforçant la visibilité de l’offre d’enseignement et de formation pour les habitants, avec un suivi de l’évolution des effectifs d’élèves pour prévoir les besoins en termes d’ouvertures de classes ;
    • en mettant en synergie les lieux d’enseignement et des acteurs linguistiques et culturels des territoires ;
    • en mettant en œuvre une enquête sociolinguistique.
  3. Harmoniser les pratiques :
    • en veillant à un traitement équitable des territoires, notamment par la mise en cohérence des modalités de subventionnement et en tenant compte des spécificités de chaque territoire ;

    • en objectivant les actions, le respect des critères et le suivi des subventions ;

  4. Soutenir les opérateurs de terrain :
    • en apportant un soutien financier aux opérateurs associatifs, publics et privés qui œuvrent dans le domaine de la politique linguistique ;
    • en adoptant une logique territorialisée qui permet de redistribuer les crédits sur l’ensemble du territoire interrégional ;
    • en recherchant davantage de moyens financiers pour le développement de la langue occitane ;
    • en participant au renouvellement et au renforcement du milieu associatif, notamment en formant des cadres ;
    • en apportant un soutien technique aux opérateurs associatifs, en les orientant vers des dispositifs spécifiques, tels que les dispositifs locaux d’accompagnement (DLA), qui épaulent gratuitement les structures volontaires en difficultés.

Office public de la langue occitane

22 boulevard du Maréchal Juin
31406 Toulouse cedex 9

05 31 61 80 50

contact@nullofici-occitan.eu

Défilement vers le haut