Résultats de l’enquête sociolinguistique relative à la pratique et aux représentations de la langue occitane en Nouvelle-Aquitaine, en Occitanie et au Val d’Aran

Qui sont ceux qui parlent l’occitan ? Combien sont-ils ? Pourquoi utilisent-ils la langue occitane ? Comment l’ont-ils apprise ? La transmettent-ils et pourquoi ? Qu’en pensent ceux qui ne la parlent pas ? Autant de questions auxquelles l’Office public de la langue occitane tente d’apporter des réponses, à partir des résultats d'une enquête sociolinguistique de grande ampleur lancée début 2020.

8000 personnes ont ainsi été interrogées sur la transmission, les usages et les représentations de la langue occitane en Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et au Val d’Aran, dans le cadre d’un programme européen (POCTEFA), en collaboration et avec l’aide financière de l’Eurorégion Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarra.
 

 

LANGUE OCCITANE : ÉTAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES

Depuis plusieurs années, les collectivités territoriales, dont les deux Régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, aux côtés de l’État, mènent des actions en faveur de la transmission et de l’usage de la langue occitane.

L’accroissement du nombre de locuteurs actifs reste ainsi une priorité.

Dix ans après les dernières enquêtes sociolinguistiques menées en Aquitaine et Midi-Pyrénées, il était nécessaire pour les partenaires publics de disposer de données actualisées sur la langue, ses pratiques et ses représentations.

Cet état des lieux, dont les principaux résultats sont présentés ci-dessous, porte sur un territoire considérablement élargi : 8 000 personnes représentatives interrogées en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie ainsi qu’au Val d’Aran en Espagne. Il s’agit de la première enquête de ce type sur un territoire aussi large qui compte tout de même près de 600 000 locuteurs.

Outil d’évaluation opérationnel, les objectifs de cette étude sont les suivants :

  • Disposer d’un diagnostic fiable basé sur des indicateurs précis (compétences linguistiques/territoires/âges/catégories socioprofessionnelles…) et suivre leurs évolutions dans le temps avec les précédentes études menées ;
  • Comprendre, quantifier et suivre les évolutions des comportements et usages (les modes de transmission et les nouveaux vecteurs, les usages…) ;
  • Recueillir l’opinion des différents publics et prioriser leurs attentes et besoins.

 

 

Nous vous proposons de découvrir la synthèse de cette enquête

en cliquant ici.

 

Pourcentage de personnes qui déclarent « parler occitan sans difficulté, ou suffisamment pour tenir une conversation simple »

Vous pouvez également (re)écouter l’audio de la présentation des résultats de l’enquête sociolinguistique sur l’occitan, qui s’est déroulée le lundi 22 juin 2020, directement ici

Photo : Charline Claveau (à droite), présidente de l’Office public de la langue occitane, et Elodie Courregelongue, directrice d’étude pour COHDA, responsable de la mise en œuvre de l’enquête.

@OPLO 2020

Office public de la langue occitane

22, boulevard du Maréchal Juin
31406 Toulouse cedex 9

Tel 05 82 60 02 80

Défilement vers le haut